1. Accueil
  2. Actualités
  3. GTA atteint le jalon sous-marin de la phase 1

GTA atteint le jalon sous-marin de la phase 1

Ian Stilwell, ingénieur de projet sous-marin chez bp (en bleu), fait visiter au ministre (à sa gauche) et à sa délégation le port de Nouakchott en Mauritanie. Crédit : bp

Ian Stilwell, ingénieur de projet sous-marin chez bp (en bleu), fait visiter au ministre (à sa gauche) et à sa délégation le port de Nouakchott en Mau...

Les principales parties prenantes visitent le chantier de stockage sous-marin du port de Nouakchott pour célébrer la prochaine phase du système sous-marin ultra-profond du projet de GNL GTA, plus de la moitié des équipements étant arrivés en toute sécurité en Mauritanie. 


Le 4 mars, Emil Ismayilov, vice-président directeur pour la Mauritanie et le Sénégal, et Mohamed Limam, vice-président pour la Mauritanie chez bp, ont accueilli Abdessalem Ould Mohamed Salehand, ministre du Pétrole, de l’énergie et des mines de Mauritanie, Colin Wells, ambassadeur du Royaume-Uni, et d’autres parties prenantes clés au chantier de stockage sous-marin du port de Nouakchott pour leur faire visiter le site et célébrer la prochaine phase du projet, car plus de la moitié des équipements étaient arrivés en Mauritanie. 
 
L’événement comprenait une promenade dans le chantier sous-marin pour découvrir en avant-première l’impressionnante étendue sous-marine du projet GTA. Le pipeline est le début de l’aventure sous-marine. Au cours des semaines et des mois à venir, le stock d’équipement va augmenter ; les structures sous-marines et de canalisation restantes arriveront sur les navires de cargaison et la flotte de navires de construction sera mobilisée au port de Nouakchott. 
 
D’une longueur de 130 km et d’une profondeur d’eau allant jusqu’à 2 850 m, le réseau sous-marin du projet GTA comprend 310 km de canalisations, 91 km d’ombilicaux de contrôle, 80 km de câbles à fibre optique et plus de 100 structures fabriquées reliant les puits au FPSO, puis au Hub. 
 
Étapes suivantes : L’installation offshore du système devrait commencer en avril 2022, dans le but d’installer l’infrastructure de base en toute sécurité d’ici la fin de l’année.