1. Accueil
  2. Actualités
  3. Communiqués de presse
  4. bp et l’INPG lancent une série d’ateliers de sensibilisation sur les fondamentaux du pétrole et du gaz au Sénégal.

bp et l’INPG lancent une série d’ateliers de sensibilisation sur les fondamentaux du pétrole et du gaz au Sénégal.

bp et l’INPG annoncent qu’ils ont lancé des ateliers de sensibilisation au pétrole et au gaz à Dakar et à Saint-Louis, dans le cadre de leur engagement pour le renforcement des capacités locales.


DAKAR – Aujourd’hui, bp et l’Institut National du Pétrole et du Gaz (INPG) ont annoncé le lancement d’une série d’ateliers de sensibilisation sur les fondamentaux du pétrole et du gaz à Dakar et à Saint-Louis. Cet investissement s’inscrit dans le cadre de l’engagement de bp en faveur du contenu local au Sénégal, qui met l’accent sur le développement des personnes et des compétences locales, et de la mission de l’INPG d’accroître l’expertise locale dans le secteur du pétrole et du gaz. 

 

Le programme a été conçu pour promouvoir la sensibilisation à l’industrie pétrolière et gazière et vise à former plus de 2 000 participants à Dakar et 1 000 à Saint-Louis sur une période d’un an. 

 

Le programme comprend deux modules distincts, notamment : les principes fondamentaux du pétrole et du gaz et au-delà, ainsi que les aspects juridiques, institutionnels et fiscaux du secteur pétrolier et gazier. Le cours sera dispensé à différentes parties prenantes des médias, de la société civile, du secteur privé, des universités, de l’administration publique et du parlement. 

 

Les cours seront organisés à Dakar par l’INPG et dispensés par DAI, un prestataire de formation disposant d’une vaste expérience dans l’administration de programmes de formation dans le secteur pétrolier et gazier.  

 

Aguibou Ba, Directeur Général de l’INPG, dira : « Ce programme de formation apportera des compétences de base et améliorera les connaissances générales sur l’industrie pétrolière et gazière. Il s’agit d’un moyen d’accompagner notre stratégie de développement du contenu local afin de sensibiliser et d’impliquer davantage les gens en faveur d’un développement local durable de l’industrie. » 

 

Géraud Moussarie, Directeur Pays de bp Sénégal, a déclaré : « Le programme a été conçu pour promouvoir la sensibilisation à l’industrie pétrolière et gazière et renforcer les capacités pour favoriser la participation locale dans le secteur de l’énergie nouvellement créé », a ajouté Moussarie. « Alors que l’installation commence dans le pays, nous pouvons voir les impacts positifs d’une chaîne d’approvisionnement croissante et les activités de renforcement des capacités de bp favoriseront l’implication locale. bp voit un avenir brillant pour l’industrie gazière au Sénégal et je suis personnellement très enthousiaste à l’idée que le projet GTA y joue pleinement son rôle. » 

 

Les ateliers de sensibilisation sur les fondamentaux du Pétrole et Gaz ne sont qu’une partie d’un programme complet axé sur le développement des personnes et des compétences. bp a également investi plusieurs millions de dollars dans l’Institut national du pétrole et du gaz (INPG) de Dakar, soutient les détachements dans le secteur, les activités de renforcement des capacités des SNP (societes nationales petrolieres) et des régulateurs, la formation en anglais, les bourses d’études dans le cadre du programme Chevening et a récemment lancé le recrutement de 25 apprentis techniciens sénégalais. Outre les personnes et les compétences, bp s’intéresse également à l’investissement social et au développement de la chaîne d’approvisionnement locale, dans le cadre de ses engagements en matière de contenu local.  

Notes aux rédacteurs

 

  • bp est arrivé en Mauritanie et au Sénégal par le biais d’un accord avec Kosmos Energy, annoncé en décembre 2016.
  • bp détient une participation et des intérêts de travail réels dans les blocs de Saint-Louis Profond et Cayar Profond au large du Sénégal à hauteur de 60 %, Kosmos Energy détenant 30 % et la Société des pétroles du Sénégal (Petrosen) 10 %. En Mauritanie, la participation de bp dans les blocs offshore C-6, C-8, C-12 et C-13 sont de 62 %, Kosmos Energy en détenant 28 % et la Société Mauritanienne des Hydrocarbures et du Patrimoine Minier (SMHPM) 10 %.
  • Le champ gazier Tortue est situé sur la frontière maritime de la Mauritanie et du Sénégal. Il est développé dans le cadre du projet Grand Tortue Ahmeyim, une plateforme flottante de gaz naturel liquéfié offshore innovante. Ce sera le premier projet à établir le bassin en tant que source de gaz de classe mondiale, générant des revenus pour les pays, et source d’énergie domestique à faible coût.
  • Créé en novembre 2017, l’Institut national du pétrole et du gaz (INPG) du Sénégal vise à établir un centre d’excellence pétrolier et gazier aux niveaux national et régional pour les ingénieurs, les techniciens et les opérateurs ; à assurer le renforcement des capacités des services publics et des parties prenantes du secteur ; et à proposer des activités visant à améliorer la gestion des ressources pétrolières et gazières. La première promotion du Master en ingénierie pétrolière de l’INPG a été lancé en octobre 2018. Les 22 premiers étudiants ont été sélectionnés sur un total de 2 200 candidats. 

Autres questions

Veuillez contacter Ousseynou Diakhaté, Responsable de la Communication de bp pour le Sénégal 

Ousseynou.diakhate@bp.com ou +221 77 099 92 42