1. Home
  2. Produits et services
  3. bp Target Neutral
  4. Neutralisation du CO2 – réduire ses émissions et améliorer la qualité de vie

Neutralisation du CO2 – réduire ses émissions et améliorer la qualité de vie

 

En achetant des certificats d’émissions, bp Target Neutral finance des projets qui non seulement réduisent les émissions, mais qui promeuvent en même temps un large spectre d’avantages et de bénéfices écologiques, sociaux et économiques


 
Voici quelques-uns des projets que nos clients ont soutenus.  

Le projet de biogaz Bagepalli Coolie Sangha en Inde

Le projet de biogaz Bagepalli Coolie Sangha consiste à transformer le fumier de bovins en énergie renouvelable dans une installation de biogaz (un digesteur).

Le projet de biogaz Bagepalli Coolie Sangha consiste à transformer le fumier de bovins en énergie renouvelable dans une installation de biogaz (un dig...

Le projet de biogaz Bagepalli Coolie Sangha consiste à transformer le fumier de bovins en énergie renouvelable dans une installation de biogaz (un digesteur). Dans le cadre de ce projet, des milliers de ménages ruraux ont été équipés d’installations de biogaz générant un biogaz faible en émissions pour la cuisine, ainsi que de cuisinières efficientes afin d’éviter la consommation de combustibles solides tels que le bois de chauffage. Les installations de biogaz transforment le fumier de bovin en gaz à faible teneur en CO2, et réduisent ainsi la dépendance aux combustibles non durables pour la cuisine. En renonçant à la combustion de bois de chauffage, ce projet réduit encore les émissions de CO2 et diminue dans le même temps la pollution de l’air en intérieur et donc les risques de maladies respiratoires des habitants. 
India biogas – cooking with the digester
 
En haut: les ménages du projet de biogaz Bagepalli Coolie Sangha apprennent que cuisiner avec du biogaz est beaucoup plus propre et efficient qu’avec du bois de chauffage. De plus, le lisier issu du biogaz constitue un engrais puissant pour les activités agricoles et contre la déforestation du territoire.
Grâce à l’utilisation de biogaz et à une cuisinière à gaz efficiente, les femmes ne passent plus autant de temps dans la journée à rechercher et à ramasser du bois de chauffage pour préparer ensuite les traditionnels fours en pierre ou en terre cuite pour la préparation des repas. Ainsi, non seulement les femmes gagnent du temps et peuvent être plus productives, mais elles peuvent aussi passer plus de temps avec leur famille.
Building biodigesters in India
À gauche: travaux d’excavation pour une nouvelle installation de biogaz dans le projet Bagepalli Coolie Sangha. Au centre et à droite: cette installation de biogaz du projet Bagepalli Coolie Sangha est presque terminée.
Jusqu’à présent, le projet a permis de réduire les émissions de CO2 de plus de 100 000 tonnes (équivalent CO2).   
Voici comment sont fabriquées les installations de biogaz/digesteurs

 Le projet Lower Zambezi REDD+ en Zambie  

Le projet Lower Zambezi REDD+ soutient les agriculteurs avec des méthodes de culture de conservation améliorées

Le projet Lower Zambezi REDD+ soutient les agriculteurs avec des méthodes de culture de conservation améliorées

L’objectif du projet est la protection du Rufunsa Conservancy – un des derniers domaines forestiers de la province de Lusaka grand de 41 160 hectares. En Zambie, la déforestation se poursuit en raison de la production de charbon de bois; ce projet encourage les activités de formation, et propose des incitations financières en faveur des pratiques durables pour la production de charbon de bois, ainsi qu’une aide aux ménages en matière de méthodes de culture de conservation.
Zambia forest protection – national park
En haut: le projet Lower Zambezi REDD+ protège 41 160 hectares de la forêt miombo primaire qui jouxte le parc national du Lower Zambezi (4 092 kilomètres carrés); cette zone est connue sous le nom de Rufunsa Conservancy.
 
 
Zambia forest protection – planting trees
En haut: les familles se rassemblent autour d’un arbre récemment planté dans le cadre du projet Lower Zambezi REDD+  
Plus de 5 000 personnes bénéficient des emplois générés sur place par le projet, de la sensibilisation à l’environnement et de l’amélioration de l’infrastructure communale, comme par exemple le forage de puits pour une eau propre.
 
Ce projet devrait mener à une réduction des émissions de CO2 estimée à plus de 180 000 tonnes par an sur l’ensemble de la période de prise en compte de 30 ans.
Zambia forest protection

 

À gauche: BioCarbon a développé ce projet en coopération avec l’organisation locale Bee Sweet afin de mettre en place une initiative pour une apiculture durable et évolutive, qui a mis 4 000 ruches à disposition de plus de 200 foyers de la région. Au centre: 70 % de l’eau propre du territoire du projet LZRP sont rendus possibles par des forages BCP financés par les crédits-carbone du LZRP. À droite: le projet Lower Zambezi REDD+ finance un projet de charbon de bois écologique qui propose de la formation et des marchés pour un charbon de bois produit durablement.

Le projet de four ONIL au Mexique

Eine junge Familie versammelt sich um einen neu installierten ONIL-Kochofen aus dem ONIL Kochofen-Projekt in Mexiko

Une jeune famille se retrouve autour du four ONIL récemment installé dans le cadre du projet ONIL au Mexique

Au Mexique, le bois de chauffage représente la principale source d’énergie pour environ 80 % des ménages ruraux, et la majorité d’entre eux utilise toujours des foyers ouverts qui ne sont absolument pas efficients en matière de consommation de combustible.
 
Ces foyers ouverts peuvent en outre entraîner des difficultés respiratoires et des brûlures, et leur forte consommation en combustible contribue à la déforestation tout en consommant selon les estimations entre 15 et 20 % des revenus des ménages.  
Mexico cookstoves
À gauche: un nouveau four ONIL en béton coulé, fabriqué au Mexique, assemblé et installé sur place. À droite: les fours ONIL remplacent les foyers ouverts traditionnels constitués de trois pierres, et fonctionnent de manière beaucoup plus efficiente avec moins de combustible.

Le projet de four ONIL a équipé 25 000 ménages ruraux au Mexique avec des cuisinières au fonctionnement beaucoup plus efficient, et qui consomment jusqu’à 58 % de combustible en moins que les foyers ouverts traditionnels. De plus, les fours ONIL étant raccordés à une cheminée pour l’évacuation des fumées et des gaz, la pollution de l’air intérieur a été réduite pour atteindre quasiment les normes de l’OMS.


Le projet entraîne une réduction des émissions de CO2 de 40 000 tonnes par an

Mexico cookstoves video