Les futurs biocarburants

ENERGY BIOSCIENCE INSTITUTE ET UNIVERSITES

BP a décidé d’investir 500 millions de dollars sur 10 ans dans le but de fonder un Institut de recherche sur les bio-sciences énergétiques et prévoit de créer une nouvelle activité pour en exploiter les retombées. Cet Institut est rattaché à deux établissements de premier plan - l’université de Californie Berkeley et l’université de l’Illinois à Urbana. 
BP a décidé de financer des recherches fondamentales sur les biosciences afin de produire de nouvelles énergies propres dans le domaine des carburants pour les transports terrestres. 

L’EBI concentrera ses recherches sur 3 axes principaux : 
  • Le développement de nouveaux composants pour les biocarburants et l’amélioration de l’efficacité et de la souplesse des composants actuels incorporés dans les carburants.
  • L’élaboration de nouvelles technologies pour améliorer et accélérer la conversion des matières organiques en molécules de biocarburants, dans le but d’augmenter la part des récoltes pouvant être utilisées comme matière première.
  • L’utilisation des techniques modernes des sciences biologiques pour développer des espèces produisant un meilleur rendement de molécules énergétiques qui seraient cultivables sur des terres inaptes à l’agriculture alimentaire.
Tout en orientant ses activités sur les biocarburants avancés, l’Energy Biosciences Institute examinera des applications plus larges de la bioscience comme l’amélioration des techniques de récupération du pétrole, ou encore le méthane des gisements de houille et le stockage de carbone.