1. Home
  2. Produits et services
  3. bp pulse
  4. Blog
  5. Autonomie d’une voiture électrique, qu’en est-il ?

Autonomie d’une voiture électrique, qu’en est-il ?

Published
3 juillet 2024

Autonomie d’une voiture électrique, qu’en est-il ?

Principale préoccupation lorsqu'il s'agit de voitures électriques, l’autonomie suscite de nombreuses questions, voire des inquiétudes... Alors comment est-elle estimée ? Comment fonctionne t-elle ? Découvrez toutes les réponses ici, et en plus, apprenez à l’optimiser grâce à quelques conseils pratiques.

 

Comment se calcule l’autonomie d’une voiture électrique ?

L'autonomie des voitures électriques, comme celles des autres véhicules, est déterminée par un cycle d'homologation commun baptisé WLTP (Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedure). Cette méthode simule des conditions réelles de conduite pour estimer la consommation d’énergie, les émissions de CO2 et l’autonomie des véhicules équipés de batteries lithium-ion, les plus courantes aujourd'hui.

 

Actuellement, les voitures électriques offrent une autonomie allant de 135 à 700 km selon le cycle WLTP, ce qui se traduit par environ 100 à 600 km en conditions réelles. Pour calculer l’autonomie d’un véhicule, deux éléments sont essentiels : la capacité de la batterie (en kWh) et la consommation moyenne (en kWh/100 km).

 

Pour estimer l’autonomie, il faut diviser la capacité de la batterie (kWh) par la consommation moyenne (kWh/100 km) et multiplier le résultat par 100 (pour 100 km).

 

Exemple : une voiture avec une batterie de 75 kWh et une consommation de 15 kWh/100 km, aura une autonomie de : (75/15) × 100 = 500 km.

 

Facteurs influençant l’autonomie d’un véhicule électrique Plusieurs facteurs peuvent affecter l’autonomie de votre voiture électrique :

  • Capacité de la batterie : plus la batterie est grande, plus l’autonomie est élevée.
  • Style de conduite : Des accélérations fréquentes et une conduite agressive réduisent l'autonomie. 
     

Facteurs influençant l’autonomie d’un véhicule électrique

Plusieurs facteurs peuvent affecter l’autonomie de votre voiture électrique :

  • Capacité de la batterie : plus la batterie est grande, plus l’autonomie est élevée.
  • Style de conduite : Des accélérations fréquentes et une conduite agressive réduisent l'autonomie. 
  • Topographie et conditions routières : la consommation augmente en montée et diminue en descente.
  • Climatisation/chauffage : utiliser la climatisation ou le chauffage peut réduire l’autonomie de la batterie.
  • Vent : plus la résistance à l'air est grande, plus le moteur doit travailler pour compenser.

Comment maximiser l’autonomie de votre voiture électrique ?

Quelques astuces pour optimiser l’autonomie de votre véhicule électrique :

  • Utilisez modérément la climatisation et le chauffage : ces équipements peuvent réduire l’autonomie de 10 %.
  • Choisissez le mode éco : particulièrement en ville, cela permet d’économiser de l’énergie.
  • Évitez de surcharger la voiture : videz le coffre des objets inutiles pour réduire la résistance à l'air.
  •  Entretien régulier : vérifiez la pression des pneus et entretenez votre véhicule.
  • Rechargez à 80 % : cela préserve la durée de vie de la batterie.

 

Autonomie et usage quotidien

Grâce aux avancées technologiques, les voitures électriques conviennent de mieux en mieux aux trajets quotidiens. La plupart des conducteurs parcourent moins de 100 km par jour, ce qui est largement couvert par les véhicules électriques actuels. Pour ceux qui effectuent de plus longs trajets ou utilisent régulièrement l'autoroute, des modèles avec plus de 400 km d’autonomie sont disponibles.

 

Tags

 

  • Voitures Électriques
  • Autonomie Électrique
  • Conduite Éco
  • Mobilité Durable
  • Cycle WLTP